Pour ma seconde lecture du King, je me suis attaquée à un gros morceau ; j’ai dévoré « Ça » et ça m’a dévoré ! Mais avant de vous parler un peu plus de cette lecture, j’aimerais vous partager un petit extrait qui la résume assez bien selon moi :

Citation Eddie

Pour le résumé, c’est par ici !

En portant mon choix sur cette lecture pour le Pumpkin Autumn Challenge, je m’attendais très clairement à avoir du mal à décrocher de la plume de King, je pensais également avoir du mal à dormir en imaginant toutes ces scènes affreuses décrites dans ce bouquin, je pensais aussi prendre un sacré moment pour engloutir toutes ces pages, mais je ne pensais pas du tout apprécier autant les personnages … m’attendant en quelque sorte à une hécatombe infernale qui m’empêcherait d’avoir le temps d’en aimer vraiment un seul. Et sur ce dernier point, je m’étais complètement trompée !

« Ça » est une histoire d’horreur, mais « Ça » n’est pas seulement cela, et c’est ça qui fait la richesse de son histoire ! C’est surtout les aventures du club des ratés qui nous occupe l’esprit lorsque l’on parcours les pages de ce roman, on veut savoir comment ça se termine pour eux lorsqu’ils sont enfants mais aussi lorsqu’ils sont adultes, parce que « Ça » est revenu ! On a beau savoir qui s’en sort et qui ne s’en sort pas dès le début -du moins pour les enfants-, on ne peut s’empêcher d’avoir le coeur qui se serre lorsqu’ils leur arrive la moindre petite ou grosse embrouille !

J’ai aimé que « Ça » sache être présent dans cette histoire, mais également qu’il sache s’effacer -lorsque cela est nécessaire- pour mettre en lumière les destins de ces enfants et de ces adultes. Je me suis vraiment prise d’affection pour ce petit club des ratés, parce qu’ils ont chacun leurs « défauts », mais aussi ces qualités qui font qu’on les aime un petit peu plus à chaque fois que l’on découvre un nouveau détail sur eux, sur leur vies.

J’ai vraiment apprécié qu’une lecture me donne de vrais frissons pour la première fois, quelle me replonge dans mes peurs enfantines et qu’elle me fasse relever les yeux de mon livre pour vérifier qu’il n’y ait pas quelque chose qui ne devrait pas être là ! J’ai également été sensible à cette écriture qui mêle ensemble passé et présent, une écriture qui peut parfois dérouter puisqu’elle se construit exactement comme nos pensées peuvent l’être, mais c’est justement cette manière d’écrire qui m’a complètement transportée dans cette histoire dans laquelle je pouvais me perdre des heures entières sans problème.

Je m’évertue depuis quelques lignes à trouver des défauts à cette lecture, mais honnêtement, je n’en ai trouvé qu’un seul ! Ce défaut réside dans une scène entière de la fin du livre, dont je ne peux malheureusement pas vous parler ouvertement, mais ceux qui l’ont lu verront peut-être de quoi je veux parler ; c’est une scène qui m’a mise mal à l’aise du début à la fin, et qui ne m’a absolument pas semblé nécessaire au bon déroulement de l’histoire. Cependant bien que malsaine et superflue, cette scène n’a pourtant pas entaché mon appréciation générale de cette lecture.

En bref, j’ai aimé redécouvrir la ville de Derry dans un nouveau contexte qui me fait bizarrement aimer un petit peu plus cette ville imaginaire que je serai ravie de retrouver dans une troisième et ultime lecture ! King prend une place de plus en plus importante dans mon coeur de lectrice, bien que je n’ai lu que « 22/11/63 » avant cette lecture-ci … et pour ceux qui connaissent un peu l’univers de l’auteur, vous vous doutez bien avec ce que j’ai dit un petit peu plus haut que je vais me diriger vers « Insomnie » pour achever mon petit tour de Derry guidée par le grand King ! ❤

Et vous, quelle lecture vous a déjà fait lever les yeux de votre livre
pour vérifier qu’il n’y avait rien qui ne devrait pas être là ?
Avez-vous déjà lu du King ? 
Si oui, quel livre me conseillez-vous ? 😀

Publicités

4 réflexions au sujet de “”

  1. J’aimerais beaucoup lire ça, d’ailleurs c’est prévu mais je me tourne toujours vers un autre livre parce que j’ai peur de me lancer dedans, il est assez gros et j’ai peur de ne pas apprécier ou de ne pas pouvoir le finir. En tout cas j’espère avoir le courage de le lire bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est le genre de lecture qui impressionne un peu, et j’avoue que j’ai aussi eu un peu de mal à me lancer dedans ! Mais King est un conteur extraordinaire, et j’ai très vite accroché à l’histoire … donc, je ne peux que te conseiller de tenter le coup et de voir ce que ça va donner ! Mais une chose est sûre, tu ne vas pas regretter cette lecture ! 😉 (La fille beaucoup trop fan de l’auteur après seulement deux lectures de lui … :B)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s